Qui suis-je ?

Avocate pendant dix ans à Paris et en région parisienne, j'ai suivi mon conjoint dans la folle aventure de l'expatriation. Continuer mon activité à l'étranger ? Impossible ! Pour moi le métier ne pouvait se vivre pleinement qu'en arpentant les salles d'audience.
Il fallait donc se repenser.


Se repenser... je n'en ai pas vraiment eu le temps. À peine installée en Finlande, puis en Suisse, je me suis trouvée prise dans la spirale de la-maman-expatriée-pleinement-engagée-au-service-de-l'école-de-ses-enfants.
Gestion, communication, événementiel... l'engagement a été total et riche en apprentissages. 

Cependant, une petite voix me soufflant de reprendre une activité professionnelle se faisait de plus en plus forte. Impossible de l'ignorer plus longtemps. Mais comment concilier vie de femme d'expatrié et carrière professionnelle stable ?

Je n'avais aucune envie de me réinventer à chaque déménagement.

La solution était pourtant là, sous mes yeux, depuis le début : quelle que soit l'activité exercée, j'ai toujours beaucoup lu et beaucoup écrit. 
J'allais donc lire et écrire... lire et relire les textes des autres et les expurger de leurs coquilles ou maladresses. Beau programme en perspective pour la perfectionniste que je suis.

Toutefois je ne me sentais pas légitime. À lire mon curriculum vitae ce ne sont pas des études de lettres que j'avais suivies, mais bel et bien des études de droit. Qu'à cela ne tienne, je suis redevenue "étudiante" et me suis formée au métier de relecteur-correcteur-réviseur.

La formation validée, pourquoi m'arrêter en si bon chemin ? J'ai poussé plus loin et passé le Certificat Voltaire (mais-c'est-quoi-donc ? me direz-vous).
Le résultat m'a confortée dans ma nouvelle orientation : 995, orthographe expert.


Bref, aujourd'hui me voilà fin prête à vous accompagner dans tous vos projets.   


Stéphanie Saint Jean, votre relectrice-correctrice    

 

©2019 par Stéphanie Saint Jean Relecture. Créé avec Wix.com